Mes premières vendanges

Salü bisamme !

Aujourd’hui, un article plus court que d’habitude, où je vais vous conter mon expérience dans le monde parfois méconnu des vendanges. Un monde méconnu par certains, alors que d’autres les font tous les ans.

2017 a été comme chacun sait une année particulière, avec le gel printanier d’avril ayant fait chuter la quantité de raisins, mais aussi des vendanges commençant beaucoup plus tôt que d’habitude.
Pour mes premières vendanges, je suis allé chez un petit vigneron qui travaille en coopérative, et qui devait ce jour là ramasser les raisins servant à faire le Crémant d’Alsace.

Le rendez-vous a été donné peu avant 8 heures, le temps de prendre un petit café et de faire la connaissance de la vingtaine de vendangeur présents. Nous étions, moi et ma femme, les seuls « bleus » en la matière, tandis que les autres venaient depuis de très nombreuses années. L’aspect un peu comique de la chose est que nous ne comprenions rien en cette fraiche matinée ce qui se disait, puisque les discussions se firent en alsacien. J’ai encore du pain sur la planche concernant cette langue !

Une grande partie des vendangeurs est monté sur une remorque tirée par un tracteur, pour nous mener dans les vignes. J’ai plutôt bien apprécié ces petites balades nous permettant d’aller d’un champ à un autre.

Continuer la lecture

DSA #2.4 : « Les ignorants » d’Etienne Davodeau

Tout simplement excellent.

Bonjour à tous, c’est Adrien !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre, ou plutôt d’une BD, Les ignorants: Récit d’une initiation croisée. Je ne suis pas particulièrement un grand amateur de BD, mais celle-ci m’a été conseillée. Et franchement, j’ai bien fait d’écouter les conseils ! C’est une vraie belle découverte !

Il s’agit donc de l’histoire d’Etienne Davodeau, auteur de bande dessinée, qui décide d’aller passer un an bénévolement chez Richard Leroy, un vigneron des Coteaux-du-Layon. Etienne n’y connaît rien en vin, et Richard n’y connaît rien en Bandes-Dessinées. Ils vont donc chacun se transmettre plus qu’un travail, une passion et un mode de vie.

Les 7 raisons de lire les « Ignorants »

Continuer la lecture

DSA #2.3 : « Le Vin, du ciel à la terre » de Nicolas Joly

Bonjour à tous !


« What ? Nicolas Joly » me direz-vous ? Oui, pour ceux qui ont suivi, ce livre ne faisait initialement pas partie de ma liste des livres à lire en une semaine. En effet, je devais lire « Pur jus : Cultivons l’avenir dans les vignes » de Justine Saint Lô et Fleur Godart, mais un petit contretemps a fait qu’il n’était plus disponible, et j’ai pris à sa place Le Vin du ciel à la terre

.Tout d’abord, parce-que Nicolas Joly est un personnage un peu « polémique » dans le milieu des adeptes des vins biodynamiques, et je voulais me faire une opinion un peu plus personnelle. Et puis cela semble être un incontournable. Je confirmerai dans cette chronique les deux points.

Ce livre est à mon sens la réunion d’un livre scientifique, un livre militant, et un livre théologique.

Continuer la lecture

DSA #2.2 : « Skin Contact » d’Alice Feiring

Bonjour à tous !

Ce livre m’a été conseillé par des amateurs de vins biodynamiques et naturels. Un petit bémol néanmoins résidait dans un style annoncé redondant. Permettez moi de vous dire que c’est tout à fait le contraire !

Skin contact : voyage aux origines du vin nu

J’avais dit dans l’article présentant ce « challenge de lecture » que je ne savais pas réellement à quoi m’attendre. Et je m’attendais en effet à un reportage un peu soporifique sur les origines des vins, et l’élevage en amphore (présente sur la couverture du livre).

Voici donc ma chronique argumentant l’inverse. Le titre en français complet est « Skin Contact. Voyage aux origines du vin nu ».

Continuer la lecture

DSA #2.1 : « Le Vin c’est pas sorcier » d’Ophélie Neiman

Bonjour à tous !

Ceci est la chronique du premier livre du défi 7 jours 7 livres. Il s’agit du livre Le vin c’est pas sorcier – Nouvelle édition d’Ophélie Neiman.

Je vous avait dit avoir choisit ce livre pour commencer ce défi avec de bonnes bases et un rappel de plusieurs principes concernant la viticulture, la vinification et d’autres thèmes en rapport avec le vin. J’ai choisis également ce livre connaissant les qualités pédagogiques de celle qui tient le blog Miss Glouglou, et sur ce point, c’était totalement justifié.

Continuer la lecture

Top 10 des choses à savoir sur le Crémant d’Alsace

Les vins pétillants #3 : le Crémant d’Alsace

Troisième billet de notre série consacré aux vins effervescents. La suite logique au Champagne sera de parler du Crémant. Il n’y a pas de lien de « qualité » décroissante dans cette série, et je suis d’ailleurs un vrai partisan du Crémant, par chauvinisme mais pas que.

Dernière « claque » gustative en termes de vins effervescents

Suite logique donc, pas en terme qualitatif, mais parce-que le Crémant et le Champagne ont beaucoup en commun. Historiquement, le mot « crémant » désignait un Champagne dont la pression était largement inférieure à la norme. La mousse qui en était tiré était donc « crémeuse », d’où le nom choisit.
Aujourd’hui, l’AOC Champagne est, comme nous l’avons vu, fortement réglementé, et surtout réglementé géographiquement. Ainsi, le Crémant désigne de nos jours du vin effervescent qui est vinifié comme un Champagne, selon la méthode traditionnelle (méthode champenoise, mais on n’a pas le droit de le dire, pour éviter la confusion), mais qui n’est pas produit dans la région délimitée par l’AOC Champagne. A noter que le Crémant a aujourd’hui une pression équivalente au Champagne.

On va donc maintenant parler du meilleur crémant, en toute objectivité (hum hum…), le Crémant d’Alsace ! Un petit top 10, car je trouve que la forme ludique se prête parfaitement à ce sujet généraliste.

Top 10 des choses à savoir sur le Crémant

Continuer la lecture

Emission radio : Agriculture Biodynamique

Salü bisamme !

 

DSA #3 : Les contenus audio

Je suis un grand consommateur de contenus audios, que ce soit des livres audios, des podcasts, des émissions radios en rediffusion, je trouve cela très pratique. Ca permet de meubler un déplacement en voiture ou encore le fait de faire du repassage/la vaisselle.
Quand je dis « meubler », je veux dire remplacer quelque-chose d’inutile par quelque-chose d’utile. Améliorer ses connaissances sur certaines choses, faire preuve d’ouverture, se cultiver, se motiver etc… Il y en a pour tous les goûts !

Je vous partage aujourd’hui une émission de radio sur la biodynamie. C’est une notion qui pour certains amateurs (comme moi) peut paraître un peu compliqué à comprendre. Les livres pour les plus passionnés peuvent donner un éclaircissement certain. C’est d’ailleurs l’objet de mon défi « lecture » : pouvoir aller plus loin que les concepts de base. Mais un audio a cet aspect plus pratique pour certains.

Pour ceux qui ne souhaitent pas écouter une heure d’émission, ou qui souhaite retrouver par écrit ce que sont les bases de l’agriculture biodynamique, je vous ai fait – en dessous de la vidéo de l’émission – un article sur les points principaux évoqués lors de cette émission.

Continuer la lecture

DSA #2 : L’Aérospatial, le vin, et le défi d’Autodisciple

Cet article est la suite sur les « Différentes sources d’apprentissage »

Vous connaissez Elon Musk ?

Mais si, vous le connaissez forcément, c’est le créateur de PayPal, SpaceX et Tesla. Qu’est-ce que ça peut bien avoir avec le vin ? Rassurez-vous, il n’a à priori pas d’intention de racheter la Romanée-Conti, ni quelque-autre domaine. Mais pourquoi parler de lui dans un blog sur le vin, a-t-il créé un gadget révolutionnaire ? Non. Est-il un oenophile convaincu ? A vrai dire, je n’en sais rien.

Continuer la lecture

Rencontre #1 : Domaine Beck-Hartweg

Bonjour à tous !

Je vous avais parlé il y a trois semaines de la « D’Summer Fascht », de la rencontre d’une nouvelle façon d’appréhender le vin, et de vignerons très sympas !
Je vous avais aussi dit que cela donnait envie d’aller voir directement sur place, afin d’ouvrir encore ses horizons. Et enfin, j’avais parlé d’un vin d’un lieu-dit « Bungertal » d’un certain Florian Beck-Hartweg que j’avais trouvé « assez atypique » et « exceptionnel » (je parle du vin, hein).

Et bien, on mélange tous ces petits ingrédients, et on prend la route direction Dambach-la-Ville, un charmant village dominé par le monde du vin.

Le vin … mais aussi les géraniums. On est quand même en Alsace hein !

Pour les plus observateurs d’entres-vous, vous aurez reconnu le visage de quelqu’un que j’avais mentionné dans cet article sur le soufre. Non pas parce qu’il en utilise beaucoup, mais j’avais souligné l’approche pédagogique* de ce vigneron à travers de nombreuses vidéos sur la viticulture, qui est finalement un monde peu connu pour les non-initiés. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour en voir de nombreuses autres.

Ainsi donc me voici devant le 5 rue Clémenceau.

Continuer la lecture

Foire aux vins de Colmar 2017

Bonjour à tous !

Cela fait une semaine que je vois circuler sur Facebook des posts sur la Foire aux vins de Colmar. Que ce soit des invitations alléchantes de la Confrérie Saint-Etienne, des conférences, des posts d’autres blogueurs, ça a l’air pas mal. En plus, ce sont les 70 ans de cette foire aux vins, et je me suis dit que ça devait être un évènement incontournable de ma région !

Bon, pour un peu plus d’infos, ça fait moins d’un an que je suis revenu en Alsace après des années d’expatriation en France de l’intérieur. Donc la Foire aux vins, bah … je ne l’avais jamais fait. Et en suivant les commentaires et autres invitations sur les réseaux sociaux, je me suis dit que ça allait être génial. Donc j’ai voulu éviter les foules du week-end, pour me retrouver entre passionnés … en semaine … en début d’après-midi. Bon, on ne va pas se mentir, c’était une erreur de ma part.
J’y suis allé un peu à l’arrache, ayant eu des programmes pour le week-end, mais ne savant pas trop ce que j’allais trouver. J’ai regardé la liste des vignerons, et je vois « Schueller », certifié Bio. Ayant goûté un excellent Pinot Blanc de chez Schueller quelques semaines auparavant, je me jette dans ma voiture, et … direction Colmar !

Continuer la lecture