Episode 5 : le Grand Cru Bruderthal

Une chose amusante sur le Grand Cru Bruderthal, c’est qu’il est situé sur la commune de Molsheim. En quoi est-ce amusant me direz-vous ? J’ai habité quelques mois à Molsheim, il y a un peu moins de dix ans, et je n’avais aucune idée que c’était un village viticole. Il existe certaines villes dans lesquelles cela est évident. On peut parler de Marlenheim ou de Dambach-la-Ville, dans lesquelles les vignerons sont très visibles. A Molsheim, c’est un peu moins le cas, car la ville est assez industrialisée, et plutôt connue pour Bugatti. Quoi qu’il en soit, le Grand Cru Bruderthal et d’autres parcelles méritent complètement le détour.

Bugatti

Pour appréhender ce Grand Cru, je suis allé voir Jérôme Neumeyer et Philippe Heitz, vignerons bio à Molsheim, ainsi que Julien Albertus, du Domaine Kumpf&Meyer à Rosheim. La première vidéo se trouve au coeur de ce terroir.

Origine du Bruderthal

Eglise Saint Georges

Vous savez que j’aime bien rappeler l’étymologie des Grands Crus d’Alsace. En effet, ils ont tous une signification historique, géologique et/ou géographique, ce qui rend intéressant l’exercice. Mais en plus, ça me permet de connaître un ou deux mots supplémentaires à mon pauvre vocabulaire alsacien.

Donc Bruder, ça signifie “Frère”, en alsacien comme en allemand.

Et Thal, c’est la Vallée. Car en effet, on est au commencement de la “Vallée de la Bruche”. La Bruche étant une rivière qui naît dans les Vosges et s’échoue dans le Rhin, en passant donc par la ville de Molsheim.

Le Bruderthal a l’appellation Grand Cru depuis 1992. Le nom provient de la présence et de la possession par des frères monastiques des vignes de Molsheim, et ce, cités dans des écrits dès le 13ème siècle.

 

Terroir du Grand Cru Bruderthal

Le sol est majoritairement calcaire, avec des marnes plus ou moins importantes à certains endroits. Il s’agit d’un sol calcaire caillouteux du Muschelkalk, ou Calcaire coquillier qui est une des strates du Trias Moyen. Ce dernier mot barbare désigne une période géologique. Vu mon niveau en géologie, je vous laisse voir cette partie sur Wikipédia pour vous donner une vague idée de ce qu’à quoi nous avons affaire.

Le Grand Cru Bruderthal se trouve sur de fortes pentes caillouteuses, exposées Sud-Est. Les 18 hectares et demi constituent une seule parcelle bien identifiable et bien visible (voir dans la vidéo).

Le fait qu’il soit situé au bout de la Vallée de la Bruche dont nous avons parlé plus tôt fait que ce Grand Cru est protégé d’une grande partie des intempéries. En effet, les nuages, et donc certaines années la grêle, passe au Nord ou au Sud du Bruderthal. On a donc sur ce terroir une très faible pluviométrie, ce qui peut s’avérer bénéfique ou non selon les millésimes.

Cépages

Comme sur beaucoup de Grands Crus d’Alsace, le Riesling est le cépage majoritairement planté sur le Bruderthal. Le Pinot Gris et le GW occupent le reste du terrain (autour de 30% chacun tout de même). A noter une pointe de Muscat qui, comme sur le Grand Cru Altenberg de Wolxheim, révèle pourtant bien des surprises à la dégustation (le Muscat de Bruno Schloegel entre autres, qui fut pour moi la plus belle surprise sur les Altenberg goûtés ce jour-là).

Metzig

Photo Bugatti : Alexandre Prévot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.