Choisir un cadeau dans le monde du vin

Les cadeaux dans le monde du vin : un vaste sujet. A l’approche de Noël, on remarque dans les rayons fleurir des livres sur le sujet, des tonnes d’accessoires loufoques, énormes et qui semblent fort peu pratiques. Bref, on le sait, le thème du vin pour les cadeaux, c’est un thème récurrent.

Pourquoi ? Parce que souvent, quand on a pas d’idées de cadeaux, on se jette sur les recommandations de nos magasins, et on achète un coffret de parfum ou de produits de beauté pour Madame, et un truc en rapport avec le vin ou les spiritueux pour Monsieur. C’est cliché, sans doute sexiste, mais c’est ce qui est mis en avant.

Aujourd’hui, on va essayer de donner quelques pistes dans cet univers souvent méconnu, qui est une véritable passion pour des milliers voir des millions de français, mais qui est parfois récupéré par des marketeux peu scrupuleux. L’idée est de trouver un cadeau pertinent en rapport avec le monde du vin : d’éviter que son cadeau ne finisse au fond d’un placard, et qu’il ne serve qu’à remplir le tiroir caisse du commerçant.

Les accessoires vins

Alors les beaux coffrets classes noirs et argentés, on en voit partout. A l’intérieur, une multitude d’accessoires qui font pros, qui font massifs, qui ont l’air solides.

Pour m’aider, je suis allé voir sur Amazon. On est la veille de black friday à l’heure où j’écris ces lignes. Je pense donc qu’on peut trouver des choses assez drôles.

coffret accessoire vin

accessoire vin

Ah ah parfait ! Exactement l’exemple que j’avais en tête ! Numéro 1 des ventes : ça ne trompe pas ! C’est typiquement le genre de cadeau où on se dit “mais ça parle de vin, et y’a pleins de trucs qui ont l’air classes ! Pour 20 balles en plus !”

Oui, mais c’est aussi typiquement le genre de trucs qui va rester au fond d’un placard. Quand on regarde les commentaires, on voit que ça a été utile comme cadeau de Noël pour son mari, comme cadeau pour la fête des pères etc… Mais pas – ou très peu – de commentaires de réels utilisateurs. Pourquoi ? Car c’est clairement un truc qui fait bien en cadeau, mais dont on ne sert pas. Si c’était réellement utile, on se l’achèterait pour soi, pas pour offrir (à garder en tête quand on fait un cadeau ça hein : je vous voie en train de prendre un coffret avec deux mugs et un livre de recettes).

J’ai caché la marque car ce genre de coffrets, il en existe énormément, et ils vont se vendre comme des petits pains sans soucis.

Alors, quel est le problème exactement ? Déjà, quand on ouvre une bouteille, on a pas forcément envie de sortir un coffret. Ensuite, le tire-bouchon est trois fois trop gros, et d’après les commentaires : lourd. C’est la dernière chose qu’on recherche pour un tire-bouchon. Ca fait 10 ans que j’utilise le limonadier de le Coutale : très pratique, robuste, pas cher, tient dans la poche, c’est amplement suffisant !

Ensuite, à côté de ça, on a remplit le coffret avec le maximum d’accessoires possibles. Des accessoires que je n’ai jamais vu utilisée par des professionnels sur un salon ou en dégustation. Si les vignerons ne les utilisent pas, j’ai du mal à croire qu’on les utilisera chez nous, à moins de vouloir se donner un style de connaisseur. Pas sûr qu’un coffret à 20 euros puisse étancher cette soif là.

Bref, évitez ce genre de cadeaux.

Les verres

Là, c’est un cadeau intéressant. Les verres, moi j’ai tendance à les casser en les nettoyant. C’est quand même un sacré investissement, même sans la casse : mais c’est très utile !

Je ne suis pas forcément très protocolaire dans mes dégustations, mais la forme d’un verre joue quand même beaucoup sur ce que l’on va ressentir. Adepte souvent du verre INAO, on a quand même parfois envie de sortir de beaux verres lorsqu’on déguste un beau vin que l’on connaît, ou qu’on se fait un repas un peu plus formel ou romantique.

Voici les deux marques vers lesquels je vous recommande de vous tourner : Riedel et Spiegelau (un peu moins cher que le précédent). Ce sont deux marques très connues, donc pas forcément de grosses surprises, mais pas de déception : c’est du lourd.

C’est un beau cadeau en rapport avec le vin, et ce sera forcément utilisé, et apprécié par un connaisseur. Bref, un très beau cadeau. Attention néanmoins à ne pas maltraiter le carton !

Les livres sur le vin

Les guides sur le vin

Un truc qu’on voit fleurir aussi beaucoup, ce sont les guides le vin. La promesse est alléchante : faire la liste de tous les bons domaines, et de toutes les bonnes bouteilles, sur un millésime, et donner des notes de dégustation.

Voici néanmoins mes réserves par rapport à ce genre de choses :

  • Ce sera à mon avis inutilisé : je n’ai encore jamais vu quelqu’un sortir son guide avant d’acheter une bouteille chez le caviste, au supermarché ou devant son PC. Souvent, un vin que l’on repère et qu’on a envie de goûter par rapport à des notes de dégustation sera difficilement trouvable comme ça. Donc à la limite une nouvelle fois, ça peut permettre de flatter son égo en retrouvante une bouteille de sa cave dans ce livre.
  • Le goût, les notes, vous savez que je suis contre. La dégustation d’un vin, c’est quelque-chose de totalement personnel. En dehors des gros défauts qui sont vraiment à éviter, on aura pas tous la même perception de ce qu’est un grand vin. Donc faire la chasse aux 17 donnés par un auteur, ça n’a à mon avis aucun intérêt.

Des livres pour entrer dans le monde du vin

Alors pour me répéter, je ne suis pas favorable à une trop grande place du protocole dans la dégustation.

Néanmoins, connaître les bases, c’est bien. Donc, je vous re-conseille ce livre pour les bases : le vin c’est pas sorcier, d’Ophélie Neiman. N’hésitez pas à cliquer ici pour savoir pourquoi c’est un livre sympathique pour cet exercice.

Cependant, vérifiez que vous vous adressez à quelqu’un qui s’intéresse réellement au vin, sinon le livre ne sera jamais lu. Adressez-vous a quelqu’un qui a également un niveau plutôt “débutant”, sinon cela paraîtra peut-être trop facile d’accès, et peut-être aura-t-il déjà lu pas mal de bouquins ou de blogs sur le sujet.

Sinon, en très sympa aussi, il existe les formats BD. Je ne peux que vous recommander de nouveau le livre Les Ignorants d’Etienne Davodeau qui est tout bonnement excellent, très complet et bien dessiné. Sinon, il y a également le second volet de la BD “Pur Jus” qui vient de sortir, qui est également très bien écrit et dessiné, par des passionnées de vins naturels (ou plutôt de vins “pur jus”). Attention cependant aux ruptures de stocks, mais c’est vraiment un beau cadeau aussi.

Les romans

Puisque je vous parle d’anciennes lectures, je vous conseille une nouvelle fois l’excellent livre Skin Contact d’Alice Feiring. L’intérêt est que ça peut s’adresser à tous, peu importe le “niveau” ou même “l’intérêt” dans le monde du vin, vu que c’est un roman ! Peu de chances de se tromper donc dans cette invitation au voyage !

Une belle bouteille

Alors ici, on sort des trucs “à la mode”, et “mis en avant” dans les supermarchés en période de fête, pour se recentrer sur des choses plus classiques. Oui, une bonne bouteille, ça peut être une bonne idée.

Avantages : 

  • Selon l’âge de la personne, on peut éventuellement trouver son millésime. C’est plutôt sympa et personnalité.
  • Si c’est réellement une belle bouteille, ça fera un bon cadeau pour un connaisseur.
  • C’est l’occasion d’aller voir votre caviste de quartier, et de voir s’il a de belles choses et s’il peut vous communiquer sa passion.

Inconvénients : 

  • Si vous n’y connaissez rien, c’est sans doute une mauvaise idée. La bouteille ne plaira peut-être pas (le nombre de soi-disant Grand Crus de Bordeaux sans intérêts qui doivent se vendre en cette période doit-être hallucinant).
  • C’est quand même un budget.
  • Si c’est un trop belle bouteille, la personne à qui vous ferez ce cadeau n’osera pas la boire, ou attendra une occasion en or pour cela. On perd un peu l’esprit du vin.

Les box, les vins par abonnement

Bon, je met les choses au clair tout de suite, je prêche pour ma paroisse. Evidemment, je vais manquer d’objectivité, puisque j’ai créé JusdelaVigne, une box de vins naturels par abonnement. Néanmoins, si j’ai créé cette entreprise, c’est que je pense que c’est un très bon moyen d’aborder le monde du vin et de faire des découvertes.

La box de vin, c’est une bonne idée

Alors oui, la box de vin, c’est selon moi LA bonne idée pour un cadeau :

  • La personne reçoit 3 ou 6 coffrets chez elle. Donc l’impression de recevoir plusieurs cadeaux.
  • Découvertes : c’est sortir des sentiers battus : offrir et recevoir des bouteilles qu’on aurait sans doute pas acheter dans une autre occasion.
  • Dans la moitié des cas, on a quand même en général des bouteilles sympas, des descriptions, on a le plaisir de recevoir un cadeau et de voyager etc…
  • Ce sont des bouteilles qui seront bues et partagées, puisqu’il y en a plusieurs, qu’on est tenté, et qu’il ne s’agit pas d’une seule bouteille à 50 euros ou plus.

Il y a beaucoup de box de vins !

Il y a quand même une sacrée concurrence sur ce marché, et c’est sans doute difficile de faire un choix.

Des premiers prix, des vins étrangers, des petites fioles… Ce n’est pas la thématique qui manque. Il y a en a pour tous les goûts, et toutes les bourses. Néanmoins, le prix qui sera mis dedans, et la taille de l’entreprise, jouera forcément sur la qualité du produit. Des petites pépites ou des trouvailles pour de trop grosses quantités, ce n’est pas possible.

Pourquoi choisir JusdelaVigne ?

Bon là, c’est le moment où je parle de ma boîte. Pas de bla-bla marketing, je vous parle en trois points de pourquoi je crois sincèrement en ce que je propose :

  • C’est une box de vin naturel, certifié bio ou biodynamie : c’est globalement la seule manière de savoir que son vin, c’est uniquement du jus de raisin fermenté, avec une dose maximum de soufre à 40mg/L, et pas une recette de cuisine. Ce sont des vins de terroirs non modifiés.
  • C’est la seule box de vin où vous avez des vidéos pour aller au delà de la bouteille. Vous pouvez entendre le vigneron expliquer sa démarche, voir le terroir, ses vignes et voir la manière qu’il a de travailler : transparence totale. N’hésitez pas à aller les voir ici.
  • C’est la seule box où vous pouvez voir les précédentes bouteilles, et les prochaines aussi (avant le paiement). Je suis totalement fier de mes sélections, et donc les montre en toute transparence, c’est plutôt rassurant non ? Vérifiez : TOUS les concurrents cachent les bouteilles qu’ils vendaient les mois précédents.

 

Bref, pour clôturer cet article : il y a du choix. On pourrait éventuellement parler d’offrir des circuits oenotouristiques, mais je ne connais pas vraiment les offres sur la question. Je propose avec JusdelaVigne ce qui se rapprocherait le plus de cela, mais à distance.

Il y a de nombreuses options de cadeaux dans cette thématique du vin. Et c’est rarement facile de faire son choix. J’espère que cet article vous aura aidé dans tous les cas !

Cet article participe à l’évènement interblogueurs “comment choisir le cadeau de Noël idéalorganisé par Corentin du blog desvinsavous.com. Si vous avez aimé cet article, partagez-le s’il vous plaît. Vous m’aiderez ainsi à faire connaître ce blog 🙂

2 commentaires

  1. J’adore le concept de “Jus de la vigne” ! Je suis certain que cela va fonctionner. En tous les cas, j’en parle à tout le monde en ce moment. Je suis tout à fait d’accord pour les accessoires du vin. C’est souvent des objets qui vont prendre la poussière dans les placards ! Offrir du vin reste quand même un excellent moyen de faire plaisir.
    Pour jus de la vigne, que se passe-t-il en cas de défaut ?

    1. Merci Corentin !

      En cas de défaut, ce n’est pas encore arrivé mais si le vin est bouchonné par exemple, je renverrai bien évidemment une nouvelle bouteille ! Sinon, il peut y avoir des réductions ou du gaz carbonique lors de l’ouverture de la bouteille, mais les vins que je sélectionne, même s’ils sont naturels, n’ont pas défauts comme la souris ou trop de volatile 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.