Archives de catégorie : "Rencontres et Découvertes"

 

L’enregistrement durant une vingtaine de minutes, je vous la propose en version audio, car je trouve cela plus pratique personnellement pour écouter ce genre de format.

Néanmoins si vous préférez le format vidéo :

Lire la suite

Bonjour à tous ! Le second épisode de la série nous faisant parcourir la route des vins d’Alsace nous mène au Grand Cru Engelberg et à Jean-Marie Bechtold, vigneron en biodynamie à Kirchheim.

J’ai croisé pour la première fois Gérard Blaess à un salon de vins natures chez Christian Binner. Il était à un stand des nouveaux vins natures de la région. J’ai goûté son vin, le 600 de la vigne, après beaucoup d’autres, et j’ai accroché. Le vigneron était humble, disponible, et nous avait proposé de passer à Marlenheim plus tard. Comme je pensais de toute façon commencer mon parcours de la route des vins par le Nord et le Grand Cru Steinklotz, cela faisait une belle occasion pour se donner rendez-vous. En Octobre, les couleurs sont magnifiques dans les vignes alsaciennes, mais le soleil commence à se coucher de plus en plus tôt. Georges Blaess ayant un autre travail que celui de vigneron, on se donne rendez-vous dans les vignes alors que le soleil commence à se coucher. On convient qu’il faut quand même voir les vignes pour comprendre le travail…

Lire la suite

Quand Florian Beck-Hartweg m’a informé et envoyé le déroulé de cette soirée, je n’ai pas réfléchi longtemps.

Et me voici arrivé en ce lundi soir à Dambach-la-ville (prononcez “Bach” comme dans “Back to the future”), un village situé entre Colmar et Strasbourg, où la concentration de viticulteurs au mètre carré est impressionnante. Il fallait se rendre à la “Maison des compagnons”. Un peu perdu par le GPS, heureusement que l’un d’entre eux à pu me mener jusqu’à cet endroit.

C’est donc la maison des compagnons, qui abrite la Cayenne de Dambach-la-Ville, une section de Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis.

Lire la suite

La biodynamie chez Zind-Humbrecht : 15 ans de transformation

Turckheim

La journée avait pourtant mal commencée : je me suis réveillé avec le nez bouché. J’ai donc fait des pieds et des mains pour m’occuper de cela car je l’attendais avec impatience cette dégustation !
Quand j’ai vu passé l’invitation pour “La biodynamie chez Zind-Humbrecht : 15 ans de transformation » sur Facebook, je n’ai pas hésité longtemps, et ce pour plusieurs raisons :

  • Parce-qu’on va parler de terroirs alsaciens, et que je souhaite en savoir d’avantage sur ces derniers (voir précédente vidéo).
  • Parce-qu’on va parler de biodynamie, et c’est également un sujet qui m’intéresse beaucoup.
  • Parce-que Zind-Humbrecht, c’est un grand nom des vins biodynamiques alsaciens, et que je n’en avais goûté qu’un seul pour le moment.
  • Et enfin, parce-que faire le comparatif de pratiques différentes sur un même terroir s’annonçait être très intéressant. Il y a en effet souvent une lutte sur les goûts (même s’ils sont subjectifs) dès qu’on parle des vins biodynamiques.

Quatre bonnes raisons donc d’aller à Turckheim, bravant une fine pluie qui ne durera pas.

Zind-Humbrecht

Lire la suite

l'affiche de l'évènement

 

Depuis samedi en Alsace, on a le droit à un magnifique été indien. Le ciel est bleu, il fait chaud, les bateaux-mouches sont découverts à Strasbourg… et on a de magnifiques couleurs dans les vignes !

 

Vignesauxcouleursdelautomne
Des vignes alsaciennes au mois d’Octobre

Tous les avantages de l’automne, mais avec des températures printanières, n’est-ce pas magnifique ?

Je suis donc allé avec un ami chez Philippe Brandt qui organisait un « salon de dégustation » plutôt orienté bio, biodynamie et/ou nature, avec, en toute apparence, quelques-uns de ses amis vignerons.

Lire la suite

Salü bisamme !

Aujourd’hui, un article plus court que d’habitude, où je vais vous conter mon expérience dans le monde parfois méconnu des vendanges. Un monde méconnu par certains, alors que d’autres les font tous les ans.

2017 a été comme chacun sait une année particulière, avec le gel printanier d’avril ayant fait chuter la quantité de raisins, mais aussi des vendanges commençant beaucoup plus tôt que d’habitude.
Pour mes premières vendanges, je suis allé chez un petit vigneron qui travaille en coopérative, et qui devait ce jour là ramasser les raisins servant à faire le Crémant d’Alsace.

Le rendez-vous a été donné peu avant 8 heures, le temps de prendre un petit café et de faire la connaissance de la vingtaine de vendangeur présents. Nous étions, moi et ma femme, les seuls « bleus » en la matière, tandis que les autres venaient depuis de très nombreuses années. L’aspect un peu comique de la chose est que nous ne comprenions rien en cette fraiche matinée ce qui se disait, puisque les discussions se firent en alsacien. J’ai encore du pain sur la planche concernant cette langue !

Une grande partie des vendangeurs est monté sur une remorque tirée par un tracteur, pour nous mener dans les vignes. J’ai plutôt bien apprécié ces petites balades nous permettant d’aller d’un champ à un autre.

Lire la suite

Bonjour à tous !

Je vous avais parlé il y a trois semaines de la « D’Summer Fascht », de la rencontre d’une nouvelle façon d’appréhender le vin, et de vignerons très sympas !
Je vous avais aussi dit que cela donnait envie d’aller voir directement sur place, afin d’ouvrir encore ses horizons. Et enfin, j’avais parlé d’un vin d’un lieu-dit « Bungertal » d’un certain Florian Beck-Hartweg que j’avais trouvé « assez atypique » et « exceptionnel » (je parle du vin, hein).

Et bien, on mélange tous ces petits ingrédients, et on prend la route direction Dambach-la-Ville, un charmant village dominé par le monde du vin.

Le vin … mais aussi les géraniums. On est quand même en Alsace hein !

Pour les plus observateurs d’entres-vous, vous aurez reconnu le visage de quelqu’un que j’avais mentionné dans cet article sur le soufre. Non pas parce qu’il en utilise beaucoup, mais j’avais souligné l’approche pédagogique* de ce vigneron à travers de nombreuses vidéos sur la viticulture, qui est finalement un monde peu connu pour les non-initiés. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour en voir de nombreuses autres.

Ainsi donc me voici devant le 5 rue Clémenceau.

Lire la suite

Bonjour à tous !

Cela fait une semaine que je vois circuler sur Facebook des posts sur la Foire aux vins de Colmar. Que ce soit des invitations alléchantes de la Confrérie Saint-Etienne, des conférences, des posts d’autres blogueurs, ça a l’air pas mal. En plus, ce sont les 70 ans de cette foire aux vins, et je me suis dit que ça devait être un évènement incontournable de ma région !

Bon, pour un peu plus d’infos, ça fait moins d’un an que je suis revenu en Alsace après des années d’expatriation en France de l’intérieur. Donc la Foire aux vins, bah … je ne l’avais jamais fait. Et en suivant les commentaires et autres invitations sur les réseaux sociaux, je me suis dit que ça allait être génial. Donc j’ai voulu éviter les foules du week-end, pour me retrouver entre passionnés … en semaine … en début d’après-midi. Bon, on ne va pas se mentir, c’était une erreur de ma part.
J’y suis allé un peu à l’arrache, ayant eu des programmes pour le week-end, mais ne savant pas trop ce que j’allais trouver. J’ai regardé la liste des vignerons, et je vois « Schueller », certifié Bio. Ayant goûté un excellent Pinot Blanc de chez Schueller quelques semaines auparavant, je me jette dans ma voiture, et … direction Colmar !

Lire la suite

Salü bisàmme !

 

Aujourd’hui je vais vous faire un petit compte rendu du salon des vins libérés d’Alsace “D’Summer Fascht ». Il s’agissait d’un regroupement d’un vingtaine de vignerons travaillant en naturel.

Mon retour sera celui de quelqu’un qui est intéressé par les vins naturels et biodynamiques, mais totalement néophyte dans ce domaine. Ce fut d’ailleurs une expérience très enrichissante, que je vais tenter de vous retransmettre ci-dessous.

Lire la suite

20/20