Christophe Lindenlaub – Riesling nature “A griffes acérées”

J’ai goûté pour la première fois les vins de Christophe Lindenlaub au salon des vins libérés. A l’époque, c’était son pinot noir qui m’avait énormément plu, au milieu d’excellentes découvertes. J’avais gardé son nom en tête, avec l’idée d’un jour passer à son domaine. En Fevrier, j’ai fais une vidéo sur le Grand Cru Bruderthal de Molsheim, avec trois excellents vignerons. J’étais en fait assez frustré d’être littéralement à deux kilomètres de Dorlisheim, et de ne pas passer chez Christophe dans le cadre de cette vidéo. J’ai donc voulu me rattraper quelques semaines plus tard.

En passant au Domaine, j’ai goûté son Pinot Noir nature en brut de cuve, et je dois avouer que je le trouvais toujours excellent : un bon vin de copain, un vin d’une grand fraicheur à servir avec les températures montantes. Mais j’ai aussi goûté un peu par hasard son Riesling nature “A griffes acérées”, en 2016. Et là, je me suis dit que je voulais absolument découvrir le parcours de cette bouteille, parce-qu’il m’a vraiment parlé, encore plus que le Pinot Noir.

Vous retrouverez donc ci-dessous le parcours du Riesling nature “à griffes acérées”, ainsi que la présentation de Christophe Lindenlaub. Je remercie ce dernier qui a vraiment pris le temps d’expliquer de façon très pédagogique des concepts comme le palissage et le rolofaca. Le Riesling est à retrouver pour 15 chanceux si vous commandez avant le 15 Juin sur Jusdelavigne.fr

Dans les vignes de Christophe Lindenlaub

La vidéo a été tournée fin Mai 2018, on est donc en pleine floraison, et c’est magnifique ! Il y a beaucoup de végétation variée entre les rangs, et Christophe nous explique dans la vidéo ci-dessous les travaux de cette période, le terroir de son Riesling nature, et quelques concepts clefs de la vinification en bio et en biodynamie (comme la 500).

Dans la cave de Christophe Lindenlaub

On est dans une cave très différente de celle de Romain Zordan, avec une approche différente également. Mais c’est cela qui est très intéressant, et c’est cela qui fait que la “patte du vigneron” se retrouve en plus de celle du terroir. Ici, point de barrique, mais la précision des cuves inox. On reste dans une vinification nature, donc sans intrants ni sulfites ajoutés.

Dans le caveau de dégustation de Christophe Lindenlaub

On se retrouve dans cette dernière vidéo de la série dans le caveau de dégustation de Christophe Lindenlaub, où on va parler de la bouteille de Riesling nature “à griffes acérées”, mais aussi un peu des autres bouteilles. Car en plus d’un Riesling, Christophe fait un excellent Gewurtzraminer de macération, du Sylvaner, du Muscat et le fameux Pinot Noir.


Une nouvelle fois merci de son accueil.

La bouteille est encore disponible pendant 48H sur Jusdelavigne.fr 

A bientôt ! 141

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire