Archives par mot-clé : #vignes

Bruno Schloegel, vigneron au Domaine Lissner à Wolxheim

Bonjour à tous !

Nous l’avons découvert lors de la vidéo sur le Grand Cru Altenberg de Wolxheim. Mais en fait, deux personnes m’en avaient déjà parlé, et me l’ont fortement conseillé.

« Tu verras, c’est un peu fou ce qu’il fait, c’est de la permaculture, c’est la jungle dans les vignes mais c’est bon et étonnant ».

Avec une description comme ça, ça a forcément attiré ma curiosité. Quelque-chose de bon, de différent, ça me tente tout de suite. Je suis donc allé sur son site internet, et remarque tout de suite que son raisonnement semble cohérent, et qu’il y a une volonté de la part du vigneron de partager ses convictions.
Un premier échange de mail plus tard, et il m’envoie les photos de ses vignes, de la faune et de la flore présente au milieu de ses rangs.

Cela détermine déjà une partie du personnage, et des choix de viticulture qu’il a choisit. Je ne sais pas si c’est bien ou pas, si c’est l’anarchie dans le bon ou dans le mauvais sens, mais cela me donne assurément envie d’aller le rencontrer pour l’un des épisodes sur les Grands Crus d’Alsace.

Ci-dessous, vous retrouverez la suite de cet article sur la présentation, ainsi qu’un podcast-entretien de Bruno Schlogel, pour vous faire une idée de l’approche de ce dernier, même si en 40 minutes, nous n’avons fait qu’effleurer ce qui est possible.

Merci encore à lui pour son accueil, c’était très intéressant.
Bonne lecture ou bonne écoute (podcast tout en bas de l’article, à télécharger ou écouter de suite) !

 

Continuer la lecture

Nathan Muller, vigneron à Traenheim (audio)

Bonjour à tous ! Vous retrouverez-ci dessous un podcast audio de l’entretien avec Nathan Muller, vigneron en bio à Traenheim – au Domaine Charles Muller et Fils – , que vous avez pu rencontrer dans cette vidéo sur le Grand Cru Altenberg de Bergbieten

Avec Nathan Muller, nous allons parler :

  • De son domaine, le Domaine Charles Muller & Fils à Traenheim
  • De l’agriculture biologique
  • Des vins natures, l’évolution, le pragmatisme
  • De l’ouverture d’esprit
  • D’un peut-être futur Premier Cru d’Alsace, le Steinacker de Traenheim, qui donne des vins à l’opposé de l’Altenberg de Bergbieten.
  • Du vin rouge en Alsace
  • De l’utilisation d’animaux dans les vignes, et notamment des moutons
  • Du bilan carbone et d’un nouveau projet un peu décalé, mais qui donne vraiment envie quand on ne boit pas de bières dans les bars comme moi 🙂

Ca se passe donc en format audio ci-dessous. Je trouve une nouvelle fois que ce format s’adapte très bien à des entretiens puisqu’il nous permet d’écouter directement le vigneron parler de son terroir et de son métier.

Mais pour un format dépassant les 10 minutes, je trouve cela plus pertinent que les vidéos, car cela nous permet de ne pas avoir les yeux rivés sur un écran pour profiter de ce contenu.

Si ce format vous plait ou qu’au contraire vous auriez préféré une retranscription écrite ou une vidéo (j’ai les images donc c’est possible), n’hésitez pas à me le dire en commentaires !

Pour écouter l'entretien audio : 

Renseignez votre adresse e-mail pour accéder au podcast audio et recevoir directement et gratuitement les prochains entretiens avec des vignerons.

envelope
envelope

Rencontre #1 : Domaine Beck-Hartweg

Bonjour à tous !

Je vous avais parlé il y a trois semaines de la « D’Summer Fascht », de la rencontre d’une nouvelle façon d’appréhender le vin, et de vignerons très sympas !
Je vous avais aussi dit que cela donnait envie d’aller voir directement sur place, afin d’ouvrir encore ses horizons. Et enfin, j’avais parlé d’un vin d’un lieu-dit « Bungertal » d’un certain Florian Beck-Hartweg que j’avais trouvé « assez atypique » et « exceptionnel » (je parle du vin, hein).

Et bien, on mélange tous ces petits ingrédients, et on prend la route direction Dambach-la-Ville, un charmant village dominé par le monde du vin.

Le vin … mais aussi les géraniums. On est quand même en Alsace hein !

Pour les plus observateurs d’entres-vous, vous aurez reconnu le visage de quelqu’un que j’avais mentionné dans cet article sur le soufre. Non pas parce qu’il en utilise beaucoup, mais j’avais souligné l’approche pédagogique* de ce vigneron à travers de nombreuses vidéos sur la viticulture, qui est finalement un monde peu connu pour les non-initiés. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour en voir de nombreuses autres.

Ainsi donc me voici devant le 5 rue Clémenceau.

Continuer la lecture

Labels écologiques et qualitatifs

Bonjour à tous,

Si vous avez bien suivi, hier, je vous ai parlé d’une fête des vins libérés, ou vins naturels. Forcément, la question qui turlupine pas mal d’entres-vous serait : « Vas ésch dés que les ‘f’ins naturels ? » (avec l’accent). C’est en tout cas la question à laquelle je vais tenter de répondre aujourd’hui, en faisant également quelques recherches sur les autres labels qui existent et avec lesquels je suis ou non familiarisé.

Je ne ferais pas ici l’historique de la création des différents labels, parce-que cela ne m’interesse que moyennement. Ce qui est intéressant, c’est de savoir ce qu’il y a (ou plutôt ce qu’il n’y a pas) dans la bouteille.

Continuer la lecture

Vas ésch dés : le cépage

Salü bisàmme !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un mot que tout le monde a déjà entendu, mais que certains confondent avec d’autres notions. Ce mot, vous l’avez lu dans le titre, c’est le cépage. Un mot essentiel pour qui s’interesse au vin, et c’est un des basiques à connaître. Donc, qu’est-ce-qu’un cépage ?

Continuer la lecture